Sylvain Picot

La playlist VIP par Sylvain Picot

Le berry est très connu pour son vin blanc, mais regorge de talents musicaux. Sylvain Picot en fait parti. Il a sorti un ep, puis un premier album très « chanson » fin 2006, mais on sent déjà ses influences rock/punk qui le démangent.
En attendant son prochain qu’il prépare actuellement, je vous laisse découvrir pourquoi… en musique bien sûr.

Sa playlist VIP :

  • « Il mio nome è nessuno » – Ennio Morricone : C’est le thème du film « Mon nom est personne ». Je l’adore. Elle me met de bonne humeur. J’aime beaucoup ce film. L’instrumentation est géniale. Il n’y a pas de paroles, ça change un petit peu. C’est juste une belle chanson.
  • « Bad Things » – Jace Everett : C’est la BO de la série « True Blood ». Jace Everett me fais penser à Chris Isaak. C’est très blues, très rock. J’aime beaucoup la série, qui est une série fantastique qui parle de vampires. Les paroles de cette chanson sont supers. J’aime bien la reprendre quand je joue avec Gabriel Barry.
  • « Don’t stop me now » – Queen : J’ai redécouvert ce morceau dans le film « Shaun of the dead ». Elle est assez épique, très entraînante, très joyeuse. Elle monte en puissance. ça met la pêche. ça donne le sourire. Les paroles me font rire. C’est à part dans leur répertoire. Mes choix tournent beaucoup autour des films. Associer la musique à des images ça participe à les aimer plus.
  • « Couteau naif » et « Macadam river » – Roadrunners : Tant pis j’en mets deux des Roadrunners. C’est un des plus grand groupe de rock français. Frandol le chanteur c’est un mec terrible. Il a fait beaucoup de duos. Il est de Bordeaux. Donc il fait parti de la bande Eiffel, Cantat, … Il a un sens de l’écriture incroyable. C’est un des rares à l’heure actuelle à arriver à caser des jeux de mots intelligents dans ses chansons. Un poète.

  • « Marilou sous la neige » – Serge Gainsbourg : C’est une chanson magnifique. Quand je l’écoute je trouve ça tellement beau. Je peux l’écouter en boucle 20 fois, j’ai toujours le même intérêt. C’est juste magnifique.
  • « Spanish bombs » – The Clash : Les paroles sont géniales. C’est très politique. Elles sont assez grave et en même temps il y a un côté assez enlevé. Elle est simple mais très dure à chanter. J’aimerais bien la refaire, mais il faudrait vraiment coller au morceau. C’est du Joe Strummer ! On dit « You can danse like Iggy Pop you can sing like Joe Strummer ». Donc pas facile… c’est un métier. (rires)
  • « I don’t want to grow up » – Ramones : C’est une chanson de Tom Waits à la base il me semble. Elle est terrible. C’est un groupe formidable. On parlait des clash. Justement à l’époque les Ramones cartonnaient en Angleterre mais étaient sous estimés aux Etats-Unis. Ils ont été connu sur le tard. Et un jour Joe Strummer est venu avec Johnny Rotten pour les voir. The Clash-Ramones-Sex Pistols c’est une bonne association.
  • « No ceiling » – Eddie Vedder : C’est sur la BO de « Into the wild ». Elle est vraiment superbe. J’aime beaucoup Pearl Jam, mais Eddie Vedder en solo c’est encore mieux. Un songwriter formidable. Il a une voix magnifique. Et « Into the wild » est un film superbe. Il a fait toute la bo. « No ceiling » est très courte. On peut l’écouter en boucle. Elle est trop courte. à écouter ! Superbe chanson.
  • « Waltz #2 » – Elliott Smith : L’une des plus belles chanson que j’ai écouté. C’est Guillaume Ledoux qui me l’a faite découvrir un soir où on était chez lui. C’est un type qui est malheureusement mort trop jeune, d’un coup de couteau dans le coeur. Chaque fois que j’écoute cette chanson je prends un coup de couteau dans le coeur moi aussi.
  • « Here comes the sun » – Georges Harrison : Le soleil revient. On est au printemps. Il a écrit beaucoup pour les Beatles. Mais il était un peu dans l’ombre de Mc Cartney et Lennon. C’est une des plus belles des Beatles. Il y en a beaucoup de belles. Mais celle ci me donne le sourire. Il y a tellement d’espoir dans cette chanson.
  • « Let’s get it on » – Marvin Gaye : C’est une chanson pour faire l’amour, comme toutes celles de Marvin Gaye. (Rires). Elle est formidable. ça se passe de commentaire.

Sylvain Picot interprète « Un homme patient » :

Sylvain Picot sur le web :

Son myspace

Concerts :

Pas de concerts.