Concrete Knives

La playlist VIP par Concrete Knives

En ce dernier jour des Francofolies j’avais rendez-vous avec un groupe de cinq jeunes musiciens caennais dont on entend de plus en plus parler en ce moment…
Ma curiosité avait été éveillée lorsque The do les avaient cité dans leur playlist à Bourges et renforcée lorsque la veille de mon interview les Hushpuppies m’en disaient le plus grand bien. C’est en discutant musique avec eux que j’ai pu en apprendre un peu plus.
Leur Ep « You Can’t Blame the Youth » nous donne un avant goût très prometteur de ce que leur avenir, sans nul doute ensoleillé, leur réserve.

Sa playlist VIP :

  • « The Skin Of My Yellow Country Teeth » – Clap Your Hands Say Yeah : C’est un morceau qui nous a marqué car il était là au tout début de Concrete Knives. C’est un groupe qui nous a donné envie de faire de la pop et de fonder ce projet. C’est un morceau qui est fort. Je me lasse jamais de l’écouter. Il réunit plein de choses qu’on aime, une mélodie forte, un aspect très pop, une belle écriture. C’est un peu le noyau de départ.
  • « Dead End » – The Whitest Boy Alive : C’est le disque qui nous accompagne sur la route dans le camion de tournée. C’est un disque assez extraordinaire. Car tu peux l’écouter le matin, le soir, quand tu es avec ta copine ou ton copain, il fonctionne. Il n’y a rien à jeter sur cet album. Et on a toujours pas réussi à trouver les notes gimick de cette chanson. C’est assez curieu.
  • « Tammie » – The do : C’est une des belles rencontre qu’on a fait cette année en tournée. Ils nous avaient entendu sur Le mouv’ et ils avaient adoré notre live. On les a rencontré à Bourges. Et on va travailler avec eux.
  • « Yallah » – Petit Fantôme : C’est un titre qu’on aime tous. Pour moi c’est un morceau qui est capable de dire les choses les plus tragiques du monde avec des mots simples et légers. Et avec en plus une musique un peu curieuse, entre Animal Collective et des groupes plus 80’s. On l’a vu jouer avec François & the Atlas Moutains. Et on l’a vu à Bordeaux récemment. Le live était extraordinaire. Il a un charisme et un sens de la réparti plein d’humour et de cynisme. On aime bien ça. ça nous ressemble un peu.
  • « Dart For My Sweetheart » – Archie Bronson Outfit : Pour le côté influence blues, un peu brut presque tribal. Des chants portés un peu à l’unisson. C’est un groupe anglais. Je crois que c’est un des meilleurs groupe du monde qui ne marchera jamais. C’est dramatique. Dans quelques années on réecoutera leurs disques. Car il y a tout. C’est une de nos influence majeure.
  • « Beaux Dimanches » – Amadou & Mariam : C’est aussi un de nos disque de tournée. Il nous rend heureux. ça nous réveille. ça nous accompagne. ça nous met de bonne humeur. C’est la vraie vie. C’est simple et ça nous fait plaisir. En fait on a un cri de guerre, c’est la façon dont Mariam chauffe le public. On ne comprend pas mais il y a quelquechose de très sincère et généreux.
  • « Atlas » – Battles : C’est un groupe de rock progressif. C’est curieu car c’est le genre de musique qu’on écoute pas forcément, mais ce disque nous a énormément inspiré. Notamment sur nos dernières productions. Dans le sens progressif des choses. Un peu comme un légo en assemblant les éléments au fur et à mesure pour créer des nuances progressives. C’est tourné à travers de mélodies très simples, très symétriques. Et ce que je trouve extraordinaire dans leur musique c’est qu’elle est très vivante très brut. Et en live ils s’éclatent. Alors que ça aurait été plus simple de tomber dans la fainéantise et d’appuyer sur un bouton start.
  • « We Were Foxes » – Botibol : C’est un artiste qui a le même tourneur que nous. Et qui joue avec les Crane Angels de Bordeaux. Ce morceau a un refrain qui dit « Sur le goudron nous courons vers la mer ». Et quand on sait pas quoi dire on chante ça. C’est un super morceau folk.
  • « Fake Empire » – The National : Je suis assez fan du batteur. Car il a des rythmiques hallucinantes. Pas forcément compliquées mais hyper bien pensées. C’est des gens qui dégagent quelque chose. Ils ont vraiment la classe. Il y a rien en trop. Une énergie et une classe au naturel. On joue avec eux au Paléo Festival. Je pense que je vais pleurer.
  • « In The Back Of My Ship » – Noze : C’est un morceau de route aussi. On écoutait Nova. Et en entendant ce morceau on s’est dit « ils sont quand même forts ces anglais ». Et finalement l’animateur a dit qu’ils étaient français. C’est reggae soul plein d’influences. Le single est top. On est sincère, on aime un peu moins le reste.

  • « Le Petit Pont De Bois » – Yves Duteil : Ma mère écoutait ça. C’était mon premier concert à Mayenne. J’avais 3 ans. Et j’ai passé le concert à piquer des bonbons à la menthe des filles derrière moi. Et j’ai rien suivi du concert. Je crois que je ferais jamais l’erreur d’emmener mon enfant de 3 ans à un concert d’Yves Duteil. On est mieu devant un bon Walt Disney.

« Happy Mondays » :

Concrete Knives sur le web :

La page facebook
La page bandcamp

Concerts :

Date Ville Salle
06.10.11 Toulouse Le bikini
Heure: 20:30.
30.09.11 Lyon Ninkasi Kao
Heure: 20:30. Adresse: 267 rue Marcel Merieux, 69007 Lyon.
29.09.11 Marseille Marsatac
Heure: 20:30.
10.09.11 La Chapelle Sur Erdre Festiv’ I.D
Heure: 20:30.
28.08.11 St Cloud Festival Rock En Seine
Heure: 20:30.
27.08.11 Fécamp La Mare à Thon Festival
Heure: 20:30.

S'abonner: RSS | iCal