The Last Morning Soundtrack

La playlist VIP par The Last Morning Soundtrack

The Last Morning Soundtrack c’est l’univers de Sylvain, auteur-compositeur interprète. Il navigue dans un univers majoritairement folk mais pas seulement. Sur scène il se fait accompagner par une violoncelliste. Non sans rappeler les concerts fabuleux d’un certain Damien Rice… Laissez-vous guider dans ses influences musicales.

Sa playlist VIP :

  • « Delicate » – Damien Rice : C’est le premier morceau du premier album. Cet album m’a scotché. C’est là où j’ai vraiment découvert la profondeur du violoncelle. Et c’est là que je me suis dit j’aimerais bien faire ça. J’écoute moins Damien Rice qu’avant. Mais c’est lui qui m’a amené à la chanson folk.
  • « Transatlanticism » – Death Cab For Cutie : C’est du rock/pop américain. J’ai découvert ça dans une série. Et j’ai trouvé ça génial. ça m’a plu tout de suite. J’écoute ça tous les été. Cette chanson me rappelle une excellente période de ma vie. 15 jours où je suis parti en Angleterre et j’écoutais ça. J’adore l’Angleterre. Je les ai vu en live plus tard. Et ce morceau durait 10 minutes avec une montée énorme. C’est pour ça qu’aujourd’hui j’aime les morceaux calme au début puis qui prennent de la puissance. C’est grâce à ce morceau là.
  • « We don’t try » – Chris Garneau : C’est essentiellement piano voix avec un peu de violoncelle. Le titre me parle déjà énormément. J’adore les phrases comme titre et pas juste un mot. J’avais vu un live de lui sur La Blogothèque. Il commençait dans la rue et rentrait dans un bar et s’installait au piano. C’est magnifique.

  • « Blood Bank » – Bon Iver : C’est le premier titre qui ouvre le 2ème EP. Il m’a scotché. C’est très original et très triiste. Mais ça fonctionne bien.
  • « Chicago » – Sufjan Stevens : Grosse claque à l’Olympia le 9 mai 2011. Je ne verrai jamais un spectacle aussi puissant de ma vie. C’était grandiose et indescriptible. La claque de ma vie. Très bon souvenir sur cette chanson en live avec un lâcher de ballons. Le plancher de l’Olympia bougeait dans tous les sens. C’était mortel. Je rajouterais aussi le titre « The Predatory Wasp of the Palisades is out to get us » pour les arrangements. C’est un modèle d’arrangement parfait. J’ai tous les albums. J’achète même les vinyles. il y a des choses que j’aime moins chez lui car il est hyper productif. Même dans « The avalanche » qui est fait avec les chutes de « Illinois » il n’y a rien à jeter.
  • « B.B. Chevelle » – Isbells : C’est un morceau parfait. Une guitare avec une rythmique et une voix. J’ai eu la chance de les voir aux Transmusicales cette année. C’était très bien. Ils ont l’air tous très sympas. ça a ouvert la soirée tranquillement. C’est des belges.
  • « Everything Else » – Syd Matters : ça a été un bon déclic aussi pour ma musique. Car quand j’ai commencé à écrire des chansons en 2007, j’en ai parlé à personne. Je les écrivais chez moi. Je les ai faites écouter un an après. Et pendant cette année là j’ai beaucoup écouté l’album « Ghost Days ». Et cette chanson m’a marquée. Un tube en puissance. J’ai eu la chance de pouvoir les voir à Rennes. C’était très chouette.
  • « Becoming A Jackal » – Villagers : J’ai découvert ce groupe par le bouche à oreille. Ce titre est tubesque. il fait parti des titres que j’ai le plus écouté cette année. Pour moi c’est quelque chose de très nouveau.
  • « The Gardener » et « Where do my bluebird fly » – The Tallest Man on Earth : Grosse claque. Je l’ai vu au café de la danse. C’est un technicien de guitare incroyable. J’ai écouté sur disque et ça sonnait très country, très Dylan. C’est pas trop ce que j’écoute habituellement. La voix était vraiment spéciale. Et plus j’ai écouté, plus j’ai adoré. ça a vraiment de l’ampleur. J’ai découvert ça encore sur La Blogothèque.

  • « The District Sleeps Alone Tonight » – The Postal Service : C’est plus électro. Benjamin Gibbard est le chanteur de Death Cab For Cutie. Je l’ai découvert en cherchant des trucs sur Death Cab. J’ai acheté l’album en 2007. C’est assez spécial et très kitsch et très actuel. Tout le monde attend le deuxième album.
  • « Dead Deer » – Evening Hymns : J’ai eu l’occasion de jouer avec eux au festival « Top of the folks » à Rennes. ça m’a scotché non seulement sur disque. Mais en live c’est juste génial. Je les ai revu aux Trans et je me suis pris une grosse claque. C’est le deuxième meilleur concert de l’année. Sans oublier le concert de Peter Von Poehl à l’Opéra.

Le clip « Your Escape. My guiltiness. » :

http://www.youtube.com/watch?v=xNYY9UmPTK0

The Last Morning Soundtrack sur le web :

Le site officiel

Concerts :

Pas de concerts.