Alex Beaupain

La playlist VIP par Alex Beaupain

Alex Beaupain est un artiste à plusieurs facettes. Il dit de sa musique que c’est de la chanson pop française dans la droite lignée de Charles Trenet. Mais sa musique est également très liée à l’univers du cinéma. Comme un fantasme de réaliser une oeuvre complète à la Gainsbourg…

La playlist VIP :

  • « Pull Marine » – Isabelle Adjani : C’est la chanson que je préfère au monde. Serge Gainsbourg l’a écrite. Et Isabelle Adjani aurait participé au texte. Je l’aime tellement que je la reprends en concert maintenant. Gainsbourg est sans doute une de mes grandes découvertes quand j’avais 14 ans. Mes parents m’ont fait découvrir de grands classiques comme Barbara, Brel ou Brassens mais pas Gainsbourg. Et ma grand-mère m’avait donné de l’argent pour mon anniversaire et j’avais acheté l’intégrale en neuf k7. Et évidemment ça a été un choc. Car c’est la première fois que je me suis rendu compte qu’on pouvait être chanteur et écrire une oeuvre assez complète. Car au début on écoute ce qu’il a chanté lui. Puis après on écoute ce qu’il a fait pour les autres. Et puis on se rend compte qu’il a écrit pour le cinéma et de la musique de pub. Et on se retrouve comme ça dans une espèce de galaxie. Et ce qui me plaisait dans Gainsbourg c’est bien sûr son talent d’écriture mais aussi qu’on puisse créer une oeuvre même si il disait que c’était un art mineur. Je trouvais que l’idée d’oeuvre était une idée assez belle. C’est ma chanson préférée car la mélodie est incroyable. Adjani au moment où elle la chante est très belle. Le clip qui semble assez kitch aujourd’hui a été fait par Luc Besson et reste son meilleur film. Elle est très marquée années 80. Mais moi j’aime bien les chansons qui sont très contextuelles. Le gros intérêt d’une chanson c’est que comme c’est un art du moment quand elle est très datée dans ses arrangements elle nous ramène à une émotion, à une époque en plus de sa qualité de chanson. Et dans Pull Marine il y a ça.
  • « Boum » – Charles Trenet : Quand j’étais petit j’ai beaucoup écouté Charles Trenet par mes parents. Et je continue de considérer que c’est un chanteur très important. J’ai toujours dit que je faisais de la pop française. Et j’ai toujours pensé que Charles Trenet c’était de la pop française. Il y a encore maintenant une modernité dans ses chansons. Sans doute que Gainsbourg vient de Trenet et que Etienne Daho vient de Gainsbourg. Et que moi je viens d’Etienne Daho. Il y a espèce de suite comme ça chez les chanteurs. Trenet est le premier qui a amené en France une façon d’écrire des textes moins littéraires. C’est le premier qui dit qu’on peut chanter en français sur des rythmes anglo-saxons. C’est le premier chanteur qui arrête de rouler les R. Le texte de Boum c’était un choc à l’époque. « La pendule fait tic tac tic tac. Le dindon fait glou glou ». On s’éloignait des textes trop poétiques à la Rimbaud ou Baudelaire. Il écrit des chansons où la forme devient plus importante que le fond. Et le but c’est que ça swing et que ça rebondisse tout le temps. Aujourd’hui il y a beaucoup de groupes français qui chantent en anglais car l’idée qu’en français ça sonne pas est toujours là. Alors que dans les années 30 une chanson comme « Boum » sonnait. Et ce morceau c’est un chanteur de mon enfance.
  • « Modern Style » – Jean-Bart : J’aime bien sauver des chanteurs que j’ai aimé et qui n’ont pas eu la carrière qu’ils méritaient. Il a sorti plusieurs albums dont « Suite et fin » que j’adorais. Ce morceau a été repris par Françoise Hardy dans un album de duos. Elle la chantait avec Alain Delon. Dans cette chanson il y avait un sample d’un film de François Truffaut « Les Deux Anglaises et le Continent ». Déjà j’aime bien car j’aime bien l’idée de jouer avec le cinéma. Et cette chanson est juste sublime. C’était fin 90, début des années 2000. Je ne sais pas ce qu’il fait maintenant. Mais je trouve ça déplorable qu’on ne le voit plus. Avant que je commence à écrire mes chansons ce sont des gens que j’ai écouté et profondément aimé.

http://www.youtube.com/watch?v=SV4nBXPjxr8

  • « Le Grand Sommeil » – Etienne Daho : Je l’aime beaucoup. ça a été vraiment une référence pour moi. Cette chanson fait parti des chansons pop des années 80 qu’on peut trouver musicalement un peu légère, un peu niaise. Mais quand on écoute ce qu’elle raconte, c’est une chanson de rupture, d’amour triste. Il y a un sentiment de neurasthénie qui est profondément désespérant. Et en même temps il y a ce truc des années 80 où on le cache derrière une musique dansante un peu légère. Et moi c’est une idée que j’aime bien. J’ai bien aimé ça aussi chez Jacno, Niagara. Ces gens là ont été des modèles pour moi.
  • « Foule Sentimentale » – Alain Souchon : Non seulement cette chanson est un tube mais c’est une chanson qui fait maintenant parti du patrimoine. Il a le talent d’écrire des chansons en disant « on » et pas « je » et de saisir un moment, une époque. « Foule sentimentale » c’est la chanson des années 90, qui raconte quelque chose de ces années là. Je ne sais pas si il s’en rend compte quand il l’écrit. Mais c’est LA chanson de cette époque là. Je trouve ça épatant de faire ça, que des chansons aient ce pouvoir là. C’est une sorte d’hymne, mais sans être engagée. C’est ça qui est fort. J’admire ça. Si je pouvais le faire au moins une fois dans ma vie ce serait super. Souchon a le sens du raccourci de la formule.
  • « Fort Alamo » – Jean-Louis Murat : C’est un album sur une rupture amoureuse. Tout l’album est là dessus. J’aimais bien Murat quand il est arrivé car j’avais l’impression que c’était un Daho triste. Maintenant il est allé plus vers du folk.
  • « Lettera » – Camelia Jordana : J’aime beaucoup cette chanteuse. Cette chanson a été écrite par Babx. Elle est sublime. Et comme Camelia est une super interprète, dès qu’elle chante une bonne chanson, il n’y a plus qu’à se taire et écouter. Je vais la chanter tout à l’heure avec elle à Bourges. Donc je vais être très attentif quand elle va la chanter.
  • « La Forêt » – Lescop : Il a sorti un 4 titres. C’est très référencé aussi new wave. Il y a un truc là dedans qui me plaît. Et en même temps c’est très contemporain, pas du tout passéiste ou nostalgique.
  • « Immortels » – Dominique A : J’adore toutes les chansons des deux premiers albums. Au départ il avait écrite cette chanson pour Bashung. C’est une chanson sur les gens qui sont partis et nous qui restons. C’est une musique très lyrique qui va très bien à sa voix. Il a une très belle voix. Elle me plaît beaucoup. C’est pas une chanson que j’aurais aimé écrire.
  • « Twister Ma Peine » – Karen Cheryl : Je suis fatalement attaché à de très mauvaises chansons, mais qui sont reliées à l’enfance. On sait que c’est de la daube, mais on a un attachement viscéral. Je l’ai en 45T chez mon père. Par nostalgie je pense que c’est une des meilleures chansons du monde. Il y avait aussi Sandra, une chanteuse abominable qui chantait et dansait avec elle et des danseurs en smoking blanc. C’était vraiment horrible. Mais jusqu’à ma mort je penserai que c’est formidable. Tout comme Les Forbans.

Alex Beaupain & Camélia Jordana « Avant la Haine » :

Alex Beaupain sur le web :

Le site officiel

Concerts :

Date Ville Salle
17.09.12 Paris (14) Cité Internationale
Heure: 20:00. Carte Blanche à Alex Beaupain. LES RENDEZ VOUS DE LA LUNE 2012
05.06.12 - 09.06.12 Paris Palais des glaces
Heure: 20:00.

S'abonner: RSS | iCal

Retrouvez cette playlist dans le Numéro d’Août-Septembre 2012 de Francofans Francofans - Aout 2012