25 Sep 2012

O.D.y.L ou O(ver)D(ose)Y(our)L(ife) c’est comme elle se définit elle même une nana qui fait de la chanson rock’n’roll. Un mélange d’influences grunge, punk et rock mais pas seulement… On se laisse facilement séduire par son rock bien énergique accompagné d’excellents textes en français. J’avais rendez-vous avec elle au Printemps de Bourges pour parler de ses pépites musicales. Une playlist que j’aurais aisément pu concocter tant elle est proche de tout ce que j’aime.

La playlist VIP :

  • « Sappy » – Nirvana : J’ai commencé à avoir envie de faire de la musique et de prendre une guitare en écoutant Nirvana. Cette chanson n’est pas très connue. Elle n’est pas sur un album. Elle devait être sur Nevermind. Je l’ai écoutée en boucle à partir de 13/14 ans. C’était mon premier déclic musical.
  • « Violet » – Hole : Quand j’ai commencé à aimer le rock, le grunge je me suis intéressée à Nirvana puis Hole avec Courtney Love. c’est là que j’ai commencé à aimer les nanas rock’n’roll. Voir Kurt Cobain faire de la musique ça me motivait, mais voir Courtney Love encore plus. Je me trouvais des points communs. Ce que j’aimais bien c’était voir la dualité entre un Kurt Cobain très dépressif avec des messages assez sombres dans ses chansons et Courtney Love avec son penchant dur mais des messages positifs. A chaque fois que Kurt m’entraînait dans la noirceur, Courtney me poussait à me battre.

  • « Les Ecorchés » – Noir Désir : C’est ma chanson préférée de Noir Désir. C’était à la même époque. Et avant d’écouter du rock j’étais fan d’écriture. Du coup Noir désir c’était un peu la réunion de mes deux passions, les textes en français et la musique rock. Je suis hyper fan de Noir Des’, de Bertrand Cantat.
  • « P’tite conne » – Renaud : C’est un des artistes que j’ai écouté gamine. Mon père aimait bien et moi je suis devenue fan. J’avais tous les albums en K7. Cette chanson je l’aimais déjà beaucoup à l’époque et qui a encore plus une résonance à l’heure actuelle. Car je l’entends pas de la même manière que quand j’étais petite. ça définit bien aujourd’hui quel style de musique je fais. Je dis que je fais de la chanson rock’n’roll. J’aime autant la chanson que le côté rock. Renaud a un côté hyper rock’n’roll dans son attitude, dans ses chansons, dans ses mots, même dans sa gueule. Un peu comme Gainsbourg.
  • « J’accuse » – Saez : Pendant très longtemps j’aimais pas du tout Saez. C’est un mec soit on le déteste soit on l’adore. Et comme je connais plusieurs personnes qui travaillent avec lui, on m’a invitée à ses concerts. Et j’ai vraiment beaucoup aimé. Du coup je me suis intéressée au personnage et j’ai écouté. J’adore tout ce dernier album et j’ai hâte d’entendre la suite.
  • « L’aigle Noir » – Barbara : J’écoute pas toujours Barbara. Mais c’est une artiste qui me « poursuit ». Mes parents sont tous les deux fans de Barbara. Ma mère écoute très peu de chose mais elle écoute ça et elle l’a vue en concert il y a trente ans. Et elle me voit moi maintenant en concert. Et on me parle souvent de Barbara car même si je fais pas le même style de musique, on me dit que je dégage quelque chose en commun avec elle. Je le prends comme un très grand compliment, car c’est quelqu’un que j’aime bien et dont je me sens proche.
  • « Sunburn » – Muse : J’ai connu Muse quand j’étais au lycée alors qu’ils n’étaient pas les Muse connus comme actuellement. C’était avant leur premier album. J’ai entendu parler d’eux par une amie qui les avait connu en Angleterre. Et donc je suis allée les voir dans chaque petit concert qu’ils faisaient en France. J’ai sympathisé avec Dom le batteur qui m’a invité aux concerts. Et ça aussi ça a été un déclic. Car j’avais toujours été une bonne élève un peu sage. Et donc ça a été la découverte de la route et de la vie d’artiste. C’est la première fois que je sortais de chez moi et que je voyageais un peu partout jusqu’en Angleterre et en Espagne. Et en France je les ai vus petit à petit faire des salles de plus en plus grandes. Voir la vie de tournée avec ses tourbus, les balances, les after show, les galères et les bons moments… C’est ça qui m’a donné envie de le faire. Je me souviens avoir dit à ma mère j’arrête mes études, je vais faire de la musique. Regarde c’est possible mes potes de Muse ils ont réussi. Ensuite je les ai un peu perdu de vue. Mais quand j’ai signé dans une maison de disque et que j’ai sorti mon premier clip je lui ai envoyé et il m’a félicitée. Suite à ça pas mal de fans de Muse sont venus voir mon clip.
  • « Parmi Eux » – Deportivo : Je viens de jouer avec eux récemment. C’était un plaisir. Car c’est un groupe que j’adore. J’aime beaucoup leur esprit complètement fracasse sur scène. il y a un côté un peu grunge qu’on oublie un peu. Plus ça va plus on a des règles, des barrières. Et eux s’en moquent. D’une manière générale je trouve ça cool.
  • « U-Turn (Lili) » – Aaron : C’est leur premier titre que j’ai aimé comme beaucoup de monde. Pour la petite histoire j’ai signé en édition avec mon précédent groupe avec Virginie Auclair. Et elle a signé aussi Aaron. Et c’est grâce à elle qu’ils ont réussi. Donc je vivais aussi la montée du succès. Elle a marquée ma vie car c’est une femme qui était super battante. Elle était ancienne directrice de Columbia. Et malheureusement elle est décédée. ça a été terrible pour nous et Aaron. C’était notre maman musicale. Tous les artistes ont une personne importante dans leur carrière. Je suis contente et fière aujourd’hui de ce qu’il m’arrive par rapport à tout le travail qu’elle a fait avec moi.

Odyl « Rouge à lèvres » :

ODyL sur le web :

Le site officiel

Concerts :

Date Ville Salle
19.10.12 Paris (75) Scop club
Heure: 20:00.

S'abonner: RSS | iCal

[top]