15 Avr 2014

La playlist VIP :

  • « Be Bop a lulla (version de 1956 !) » – Gene Vincent : Félix : C’était mon hymne, je passais mon temps à la chanter quand j’étais môme. J’avais un petit pick-up rose portable et c’était mon 45 Tours préféré, je crois d’ailleurs que j’ai commencé la musique grâce à ce morceau !
  • « Soul Man » – Sam & Dave : Félix : Ca a été mon premier morceau de guitare et c’est avec ce morceau que j’ai fait mes premiers concerts. Je rejoignais mon père et mon oncle sur scène, je devais avoir 8 ans, j’ai d’ailleurs des souvenirs géniaux de toute cette période où l’on jouait ensemble avec ma famille !
  • « Hey Joe » – The Jimi Hendrix Experience : Félix : Hendrix… ça a été une révélation ! Il était tellement parfait à mes yeux que je passais tout mon temps à regarder ses lives, à repiquer ses morceaux, à singer ses mimiques, c’était une obsession ! Tout l’album « Are you experienced » tournait en boucle chez moi, et dès les premières notes j’étais sur une autre planète.
  • « Electronic Performers » – Air : JM : Un titre alliant électronique moderne et textures vintage, une ambiance très « piquante »…
  • « My Girl » – Otis Redding : Félix : Parce que je ne crois pas avoir plus pleuré sur une chanson que sur celle-ci !
  • « Elevator Music » – Beck : JM : Un morceau avec une réal très électronique confrontée à des sonorités acoustiques, le genre de contraste qui m’a toujours plu…

  • « Thickfreakness » – The Black Keys : Félix : Il y a quelques années, j’ai subis une lourde opération qui m’a contraint à rester chez moi durant une année entière. Mes rendez-vous chez les medecins étaient les seuls moments ou je sortais de chez moi. Je me souviens avoir mis cet album des Black Keys dans mon MP3, je ne connaisais pas le groupe à l’époque et ça ma fait un effet de dingue. J’avais l’impression de me retrouver face à un miroir, leurs sons, leurs compos, tout était parfait, ils mettaient en forme le son que j’avais toujours voulu faire !
  • « How Can You Mend A Broken Heart » – Al Green : JM : Tout simplement le must de la loving song, une mise en bouche irrésistible…
  • « Mala Vida » – Mano Negra : Félix : c’est le morceau qui représente mon adolescence. Avec mes amis d’enfance on arrêtait pas de chanter les chansons de la Mano et celle-ci est peut-être celle que nous avons le plus écouté !
  • « Mannish Boy » – Muddy Waters : Félix : Muddy Waters a été une porte vers le blues. J’écoutais beaucoup de rock, rock a billy etc… et toute l’oeuvre de Muddy Waters m’a « innicié » au blues. Sa musique était tellement profonde et sincère qu’elle transperçait les codes, ce qui à fait qu’un petit gars qui ne jurait que par Gene Vincent tombe dedans la tête la première !

« Man » Live au reservoir :

No Money Kids sur le web :

Le site officiel

Concerts :

Date Ville Salle
14.06.14 Paris L’International
Heure: 21:00.
26.04.14 Bourges (18) Pub Murrayfield
Heure: 21:00.

S'abonner: RSS | iCal

[top]