La maison tellier - Crédit : Francois Berthier

La playlist VIP par La Maison Tellier

La playlist VIP :

  • « The Ecstasy of Gold » – Ennio Morricone : ça remonte à loin le moment où j’ai découvert Ennio Morricone. ça fait parti des musiques qui m’ont donné envie de prendre un instrument. C’est quelque chose dans lequel on se retrouve bien tous les cinq dans le groupe. C’est une référence commune assez évidente. ça fait parti du socle de La maison Tellier. Même si maintenant on s’est aussi tourné vers d’autres ambiances musicales.
  • « Plainsong » – John Renbourn : C’est strictement personnel. C’est un guitariste folk baroque américain des années 60. C’est très instrumental. J’écoutais ça quand j’étais petit. Je l’écoute toujours. Ce n’est aps lui qui m’a poussé à prendre la guitare. Mais très très vite quand j’ai commencé à jouer j’ai voulu travailler ses morceaux. Je ne me suis pas trop rendu compte au début de l’importance qu’il avait eu. C’est sur du long terme. C’est après quand j’ai commencé à trouver mon style que j’ai retrouvé des éléments. Et j’ai vu d’où ça venait. C’est une influence musicale très présente depuis longtemps dans mon parcours.
  • « La nuit je mens » – Alain Bashung : C’est une des plus belles chanson française de tous les temps. Je ne suis pas particulièrement fan de Bashung. J’aime bien ce qu’il fait mais je le connais pas bien. Mais cette chanson me scotche à chaque fois que je l’entends. Je suis plutôt un public difficile en matière de chanson française. Il y a des similitudes dans sa démarche et la notre. Le fait de chanter en français sur des musiques pas du tout françaises.
  • « Ces gens-là » – Jacques Brel : On est plusieurs à avoir cherché des impulsions, des idées dans Brel. Je l’ai beaucoup écouté. Cette chanson a un texte particulièrement bien écrit. C’est une vraie chanson de théâtre.
  • « Sultan of swings » – Dire Straits : Le moment où j’ai vraiment ressenti l’envie de jouer de la guitare c’est quand j’ai découvert Dire Straits au collège. J’ai toujours une tendresse coupable pour les premiers albums. Sultan of swings a été importante pour moi à un moment donné. J’avais 12/13 ans. Je parlais de Renbourn pour son influence profonde, mais c’est bien trop complexe ce qu’il joue à la guitare. Mark Knopfler me paraissait plus immédiatement facile à appréhender. Alors qu’en réalité non. ça a coïncidé aussi au moment où j’ai découvert les Beatles, Led Zeppelin, Jimmy Hendrix.
  • « Since I’ve Been Loving You » – Led Zeppelin : C’est le blues sur l’album III avec un solo à chialer par terre. C’est moins ça ce que j’aime chez eux maintenant. Mais c’est une chanson super bien enregistrée et interprétée.
  • « Born Under a Bad Sign » – Jimi Hendrix : Il existe une version incroyable. Pour moi en tant qu’instrumentiste, c’est sans doute le meilleur solo du monde que j’ai entendu. Il n’y a pas de chant, juste de la guitare et c’est super bien.
  • « Down by the river » et « Country girl » – Neil Young : C’est une influence commune à tout le groupe. Donw by the river est une chanson mortelle. Le son ! Elle est à la fois intemporelle et contemporaine. Country girl est un titre qu’il a enregistré Pour Crosby Stills Nash & Young. C’est un enregistrement avec beaucoup d’instruments empilés les uns sur les autres. C’est la débauche de studio. Elle est un peu épique. Je rêverais d’écrire une chanson de cette trempe un jour.
  • «  » – The Beatles : J’ai beaucoup beaucoup écouté. Je suis un très grand amateur de pop. Même si ça s’entend pas beaucoup dans la musique qu’on fait. C’est également une influence profonde et sur le long terme. Mais aussi les Kings, Blur, Bowie, la pop anglaise de manière générale. « Life on mars » de Bowie est une chanson incroyable.
  • « Movement and Location » – Punch Brothers : Récemment j’ai découvert cet instrumentiste qu’est Chris Thile, un américain joueur de mandoline. C’est un virtuose qui joue comme une brute. Au delà de ce qu’on peut imaginer. Il a collaboré avec un nombre de gens incroyable. Aussi bien en classique qu’en bluegrass, ou qu’en jazz. Il a joué par exemple avec Fiona Apple ou avec des grands joueurs de bluegrass. Et il a fondé le groupe Punch Brothers. Et en ce moment je fais une cure intensive. J’écoute que ça. Ils ont une façon très intéressante de renouveler le blue grass. Car ils ont l’instrumentarium d’un groupe de bluegrass, mais on ne croirait pas entendre ce style là. Ce sont tous des virtuoses de leur instrument. Cette chanson est incroyable. On dirait du Steeve Reich chanté par Radiohead mais que avec des instruments acoustiques.

Le clip « Un bon français » :

La Maison Tellier sur le web :

Le site officiel

Concerts :

Date Ville Salle
13.07.14 La Rochelle Francofolies
Heure: 21:00. Salle Bleue
12.07.14 Dijon Festival Oeno music
Heure: 21:00.
11.07.14 Vénissieux Festival Fêtes Escales
Heure: 21:00.
05.07.14 Nogent-Le-Rotrou Festival du Thé Vert
Heure: 21:00.
28.06.14 Pont-Audemer Festival des Mascarets, Band’Passante
Heure: 21:00.
17.06.14 Montréal Francofolies
Heure: 21:00. Adresse: Montréal. L’astral

S'abonner: RSS | iCal