01 Fév 2016

Les chansons de ce grand monsieur de la chanson française qu’est Pierre Perret ont marqué la vie de plusieurs générations. Elles sont rentrées dans nos vies. Du jazz aux chansons d’après guerre voici ses goûts musicaux.

La playlist VIP :

  • « Je chante » – Charles Trenet : C’est une de ses chansons les plus extraverti et grave en même temps. Elle annonce tout sauf la fin. Elle dit « Ficelle, Tu m’as sauvé de la vie ». En fait il s’est pendu. C’est quelque chose qui m’a marqué très tôt et qui m’a fait prendre conscience de l’optimisme débridé d’un ton. C’est une chanson de grande désespérance. Je l’ai découverte des années après quand je l’ai vraiment comprise. De temps en temps ça vaut la peine de bien écouter les paroles des chansons.
  • « Un jour tu verras » – Gaby Verlor : Musicalement pour sa rhétorique est le fruit d’une symbiose évidente. Elle a une grâce. Quand on a entendu cette chanson par quelqu’un de sensible ça touche. Je l’ai entendue chantée par Mouloudji et 2 ou 3 autres interprètes. C’était une des premières chanson qui est venue après la guerre. Pour moi elle est significative de plein de choses.
  • « L’orage » – Georges Brassens : J’aurais bien voulu avoir écrit cette chanson. J’aurais pu écrire ce type de chanson. Car c’est tout à fait en adéquation avec mon idée d’une chanson et ce que j’ai pu faire par ailleurs. On sent qu’il y a un certain cousinage. Je dis ça sans prétention.
  • « Le petit bal perdu » – Bourvil : ça rentre dans le même type de chanson que « Un jour tu verras ». C’est un petit bijou. J’aurais bien aimé l’écrire aussi. La plupart des choses que j’aime c’est des choses que j’aurais aimé faire. Il n’y a rien à jeter dans ce titre.
  • « Le déserteur » – Boris Vian : Encore une que j’aurais aimé avoir faite. Mais Boris Vian l’a écrite avant moi. C’était très couillu, très gonflé à l’époque. Maintenant on écrit dans le désordre, dans la provocation. Mais cette chanson était bien précise, toute simple. Mais avec la force de la simplicité et du dépouillement. C’est la force d’une belle chanson.
  • « What a wonderful world » – Louis Armstrong : Je l’écoute très souvent. Je l’ai écoutée tout au long de ma vie. à chaque fois ça m’émeut…
  • « Le temps du tango » – Jean-Roger Caussimon / Léo Ferré : Elle me fait le même effet que la précédente. C’est un petit chef d’oeuvre.
  • « Embraceable You » – Charlie Parker : J’ai écouté Billie Holiday, Charlie Parker etc… tout au long de ma vie. J’ai dû en choisir une mais il n’y a rien à jeter dans son répertoire. Tout est bon. Il jouait du sax alto comme moi. Son swing est unique au monde. C’est le créateur d’une école fantastique.
  • « Basin Street Blues » – Ella Fitzgerald : J’écoutais ça quand j’avais vingt ans. J’ai toujours adoré cette artiste. J’écoutais beaucoup de jazz et ses chanteuses comme Bessie Smith. Mais Ella Fitzgerald et Billie Holiday sortaient du lot. Elle a tout le temps fait parti des disques dans les mallettes portatives de mes premiers tourne disques.
  • « Viper’s Dream » – Django Reinhardt : Quand j’avais 15 ans j’écoutais du jazz. Django faisait parti de cette couvée qui me réjouissait l’oreille.

Le clip :

Pierre Perret sur le web :

Le site officiel

Concerts :

Date Ville Salle
27.05.16 TOUL (54) Salle de l’Arsenal
Heure: 20:30.
26.05.16 MARLY (57) Le Nec
Heure: 20:30.
10.04.16 ANZIN (59) Théâtre
Heure: 17:00.
02.04.16 GEMENOS (13) Theatre Jean Marie Sevolker
Heure: 20:00.
19.03.16 LANSLEBOURG (73) Lanslebourg
Heure: 20:00.
12.03.16 MESSAC (35) Salle polyvalente
Heure: 20:00.

S'abonner: RSS | iCal

PlaylistVip-PierrePerret-20150502

Retrouvez également cette playlist dans le numéro 57 de Francofans
Playlistvip-Pierre-Perret-20160201

[top]