21 Mar 2016
Thomas Kahn est un guitariste folk autodidacte qui a écumé beaucoup de scènes dont la coopérative de mai à Clermont-Ferrand qui l’accompagne. Une voix chaude digne d’un songwriter américain. Cet artiste a également fait une escale au médiatique télé crochet « The voice » qui lui a permis de se faire remarquer par un plus large public, notamment avec une reprise du grand Bob. Bob Marley justement qui figure parmi ses inspirations. Allons jeter un oeil plus en détail.

 

La playlist VIP :

  • « Redemption Song (version acoustique) » – Bob Marley : Un morceau dans son plus simple apparat : une guitare et un chanteur où comment transporter toute une génération avec quelques notes… C’est Bob Marley qui m’a donné envie de faire de la musique. Je copiais jusqu’à ses mimiques de scène.
  • « Better Way » – Ben Harper : Mes premières chansons ont été enregistrées dans un garage et c’est le premier morceau référence qu’on écoutait avec mon pianiste Martin D. pour mettre des mots sur ce qu’on composait. Ce sont de très bons souvenirs.
  • « Soulstorm » – Patrice : A l’adolescence j’ai fait un séjour à l’hôpital et cette chanson passait en boucle à la TV. Même si ce n’est pas la meilleure qu’il ait fait elle m’a beaucoup aidé lorsque je me sentais seul dans cette chambre aseptisée. Quelques années plus tard, j’ai eu la chance de faire la première partie de Patrice et de le rencontrer. Un souvenir inoubliable.
  • « Si rien ne bouge (live du Concert Agora d’Evry en 2002) » – Noir Désir : Pendant mes études, j’écoutais Noir Désir seul dans ma chambre en boucle pour apprécier ses textes et cette ambiance si particulière d’écorché vif. J’aurais voulu assister au live du Concert Agora d’Evry en 2002 pour entendre « Si rien ne Bouge ». Bertrand Cantat écrit avec ses tripes et chante avec ses tripes et c’est en cela qu’il est inspirant.

  • « Freedom (Live Woodstock) » – Richie Havens : Lors de ce live Richie Havens est complètement habité par sa musique comme si il était dans une transe. Ce live à Woodstock, comme d’autres, me rappelle à chaque fois qu’il faut se laisser porter et vivre à fond ce que l’on chante.

  • « Ocean » – John Butler Trio : John Butler est un chanteur qui est capable de faire passer l’émotion avec sa maîtrise de la guitare sans forcement chanter. Il arrive à nous faire voyager avec brio. C’est un morceau qui continu de m’inspirer, de me faire rêver à chaque fois que je l’écoute et qui me rappellr que j’ai encore pas mal de boulot à la guitare pour arriver à son niveau.
  • « Life is a journey » – Clinton Fearon : Un immense artiste qui était bassiste du groupe de reggae « The Gladiators » et qui chante aujourd’hui ses propres morceaux avec humilité et talent. Je pourrais citer l’album « Mi deh yah » entièrement mais « Life is a journey » résume bien mon état d’esprit.
  • « Dock of the bay » – Ottis Redding : Depuis que j’ai fait la première partie de « Saint Paul & The Broken Bones » à la Coopérative de Mai et bien avant certains concerts je prends le temps d’écouter, avec le pianiste qui m’accompagne, quelques classiques d’Ottis Redding juste pour le plaisir et ça fait du bien.
  • « Folsom prison blues » – Johnny Cash & « Mess around » – Ray Charles : Des films ont largement inspiré ma musique dont « Walk the Line » réalisé par James Mangold et « Ray » de Taylor Hackford. Car Johnny Cash et Ray Charles étaient mes héros à moi. En regardant ces films j’ai cherché les points communs que je pouvais avoir avec eux. Ces films m’ont construit.

Le clip « Everybody, Anybody » :

Thomas Kahn sur le web :

Le site officiel

Concerts :

Date Ville Salle
29.04.16 Montluçon Le 109
Heure: 20:00.
14.04.16 Bourges (18) 3 P’tits cochons
Heure: 21:00. Printemps dans la ville
09.04.16 Clermont-Ferrand La Coopérative de Mai
Heure: 20:00.

S'abonner: RSS | iCal

[top]