La grande sophie - Crédit Arno lam

La playlist VIP par La Grande Sophie

La Grande Sophie cartonne en ce moment avec « Nos histoires ». Un septième album qui est à la hauteur de cette chanteuse. Elle nous livre ici sa playlist idéale, entre pointures internationales, duos improbables et talents made in France.

 

La playlist VIP :

  • « Work » – Rihanna : J’ai adoré ce titre dès que je l’ai entendu à la radio. C’est sur son dernier album « Anti ». Je l’écoute en boucle. Il est très dépouillé et elle est hyper rythmique. J’adore sa façon de chanter, la puissance qu’elle a en ne faisant pas grand chose. Il n’y a qu’elle qui peut faire ça. Je suis admirative de cette forme de chanson là. Avec les années on essaye toujours de dépouiller, d’enlever des choses pour arriver à l’essentiel. Cette chanson mène à ça.
  • « L’amour en cage » – Alex Beaupain : C’est un ami avec qui j’ai partagé un duo. Cette chanson est hyper touchante. Déjà j’aime le titre. Je suis attirée par le titre des chansons. « L’amour en cage » c’est très beau. Et je vous conseille de l’écouter car elle est pleine d’émotion et très bien écrite.
  • « La cible » – Clarika : C’est un duo avec La Maison Tellier. Son dernier album « De quoi faire battre mon cœur » est un beau retour très émouvant. Clarika est quelqu’un que j’ai toujours suivi. Pas seulement parce qu’on est ami et qu’on a partagé des scènes ensemble. Mais parce que c’est une des premières fille avec cette patte dans l’écriture. Elle est très reconnaissable. Sur cette chanson leur voix s’harmonisent vraiment bien. Et elle arrive à me surprendre. ça c’est important pour moi. L’évolution d’un artiste. Je l’avais rarement entendue faire des duos. Elle en a fait quelques uns dont un avec Lavilliers, mais là leur voix se marient très bien. Une chanson qui me parle.
  • « Suzanne » – Nina Simone : C’est une reprise de Léonard Cohen. Elle a un gimmick au piano exceptionnel. Elle le remet partout. Il revient un peu comme un refrain. C’est trois petites notes que je trouvent géniales à chaque fois. Quand on fait une reprise il faut savoir trouver sa place et se l’approprier. Avec ce gimmick et sa voix elle l’emmène encore autre part. Je réecoute ce titre très souvent.
  • « Japanese boy » – Aneka : C’est des années 80. Je devais avoir 12/13 ans. C’était un tube. Une image m’a traversé la tête. J’étais dans une patinoire et ce titre passait en boucle. ça me donnait de l’élan pour patiner. ça m’est revenu à l’esprit.
  • « Effeuille-moi le coeur » – Françoise Hardy : C’est une chanson qui me rassure. Sa voix donne le sentiment qu’on est dans l’intimité. On a l’impression qu’elle chante que pour vous. J’amène cette chanson avec moi en tournée. Après un concert quand je remonte dans le tourbus je suis avec mon équipe. Mais il y a ce moment où on se retrouve seule. Et de mettre cette chanson et d’entendre sa voix me réconforte. J’ai beaucoup écouté cette artiste. C’est une des voix les plus sensuelles française.
  • « Some velvet morning » – Nancy Sinatra & Lee Hazlewood : C’est un très beau duo très bizarrement construit. On a l’impression qu’il passe dans deux univers différents. La chanson est surprenante. La voix de Lee Hazlewood est une voix de crooner que j’adore. Cette chanson est une des plus belle balade qui existe sur terre. J’ai eu la chance d’être invitée par lui pour chanter « Leather and lace » en duo. Il avait su que je reprenais « These boots are made for walking » sur mon deuxième album. Et il m’avait contactée car il voulait chanter avec des artistes un peu partout dans le monde. On a fait une session à Paris. Il m’avait demandé de chanter avec lui en anglais mais aussi de réécrire un couplet en français. Elle est parue il y peu de temps sur un vinyle. Je suis très heureuse de l’avoir rencontré. C’était malheureusement deux ans avant sa mort. On s’est très bien entendu. C’était un grand moment. Quand j’ai enregistré avec lui j’en menais pas large.
  • « In and out » – Applause : C’est un groupe belge. La voix de ce groupe et les arrangements m’ont beaucoup parlé. Je fais un duo sur « Les portes claquent » avec le chanteur Nicolas Ly de Applause. Il a accepté de réécrire une partie de ma chanson en anglais. On se répond en anglais et en français. J’étais très heureuse qu’il accepte car il a une voix magnifique. Je leur avais fait part à l’époque que j’aimais beaucoup ce qu’ils faisaient. Donc quand je lui ai proposé il a tout de suite dit oui. Et ça a été un grand moment de plaisir.
  • « Ndjé Yèm » – Blick Bassy : C’est un artiste camerounais. J’adore ce titre. Quand j’ai entendu sa voix j’ai adoré. Il a une voix hyper douce. Cette chanson me fait un effet incroyable. Quand j’aime les choses il faut que je le dise. Je lui avais donc envoyé un petit mot. Et je lui avais demandé si il voulait faire ma première partie au trianon. Et il était venu. Il fait le tour du monde avec cet album « Akö ». C’est un album magnifique qui est très apprécié. Je vous conseille de l’écouter. C’est très beau.
  • « Albert’s house » – Chet Baker : On m’avait proposé de participer à un album hommage qui ne s’est finalement pas fait. Mais je m’étais replongée dans son univers avec sa voix de velour et sa trompette de velour aussi. Je suis tombée sur un album très particulier. Je sentais que cet album était très critiqué. Et je ne comprenais pas pourquoi. Je trouvais cette chanson si pure que ça me touchait. Je suis allée chercher l’histoire de cet album. Il date de 1969. Un an avant il s’était fait frapper et n’avait plus de dents pour chanter et jouer de la trompette. Il a fait une année de rééducation. Et il a fait cet album juste après. Certains disent qu’il n’avait plus exactement le même son. Alors qu’il y a quelque chose dans ce titre de si pur et naïf, mais pas au sens péjoratif du terme.
  • « Lullaby of Birdland » – Sarah Vone : Quand j’étais adolescente j’écoutais beaucoup de jazz. A une période j’ai beaucoup chanté de standards de jazz. ça fait parti de ma culture. Sarah Vone arrive à rassembler l’émotion et l’énergie. Cette chanson est un moment de fraîcheur. J’adore quand elle parle dans ses scats. Je devais la voir à un concert à Juan les pins quand j’avais 17 ans. Et elle n’avait pas pu venir. J’avais beaucoup regretté de ne pas la voir. C’est une période de ma vie. ça me replonge dans mon adolescence. C’était aussi très formateur. Car je m’entraînais beaucoup sur le jazz à improviser. J’adorais ça et je n’avais peur de rien. Je serais incapable de refaire ça maintenant. A l’époque j’étais aux beaux arts et je rentrais dans un piano bar pour demander à un pianiste joue et j’improvise. Je faisais ça sans aucun complexe. ça a beaucoup changé. Cette chanson est un très joli morceau. C’est un standard.

Le clip « Hanoï » :

La Grande Sophie sur le web :

Le site officiel

Concerts :

Date Ville Salle
10.07.16 Vierzon Les Estivales du canal
Heure: 20:00.
18.05.16 Paris L’Olympia
Heure: 20:00. Adresse: 28, bvd des Capucines, 75009 Paris. Téléphone de la salle: 0892683368.
05.05.16 Castelsarrasin (82) Festival Alors Chante
Heure: 20:00.
30.04.16 Oignies Le Métaphone
Heure: 20:00.

S'abonner: RSS | iCal

Retrouvez cette playlist dans le magazine Francofans N°59 de juin 2016
Francofans - couverture juin 2016