29 Sep 2011

On a découvert Albin de la Simone en tant que pianiste ou arrangeur de Boogaerts, M, Vanessa Paradis, Souchon, Iggy pop, Aubert pour ne citer qu’eux. Mais depuis 2003 c’est en solo qu’il a sorti trois albums. On y découvre son univers mêlant le jazz et la dérision. A l’image de ce qu’il écoute :

Sa playlist VIP :

  • « Tea For Two » – Blossom Dearie : C’est une vieille chanson des années 40. C’est un standard de jazz des années Broadway. Blossom Dearie est une chanteuse américaine qui est morte il n’y a pas longtemps. Elle a eu sa grande époque, fin 50 début 60. Elle est chanteuse pianiste et a une voix très très claire. En gros Lisa Ekdahl a tout pris à cette chanteuse et a même repris cette chanson. L’imitation est beaucoup moins bien. Blossom Dearie la chante au ralenti c’est magnifique. C’est une chanson importante pour moi.
  • « Le Clan Des Siciliens (BO du film) » – Ennio Morricone : C’est un morceau important. J’adore. C’est une espèce de ritournelle qui s’amplifie. Je l’ai tellement aimé sans voir le film, que quand j’ai vu le film je l’ai trouvé nul. Je m’étais inventé un film. ça a provoqué en moi une réaction chimique. Maintenant j’écris des films qui ne devront jamais exister mais en essayant de le faire imaginer au public. Je suis entrain de monter un spectacle comme ça. Pour proposer au public d’imaginer une histoire avec la musique.
  • « Song For Lovers » – The do : C’est une chanson que j’adore. J’ai rencontré ma fiancée sur cette chanson. Je trouve qu’elle est super belle et que c’est un super beau groupe qui joue d’ailleurs ce soir. [NDLR:aux Francofolies]
  • « La Chanson Des Vieux Amants » – Jacques Brel : C’est un de mes modèles. Jacques Brel dit
    « Et chaque meuble se souvient
    Dans cette chambre sans berceau
    Des éclats des vieilles tempêtes ».
    Il y a pas grand chose à dire de plus. C’est déjà comme si on avait lu un livre. Cette phrase est un modèle pour moi de concision et de richesse de profondeur. ça me motive pour être fort en peu de mots. La chanson pour moi c’est ça c’est une équation à réussir avec peu de mots mais avec des mots qui expriment exactement ce qu’on ressent.
  • « L’amour Fou » – Léo Ferré : C’est une chanson dont j’adore la musique. Je ne comprends rien au texte. Mais ça me parle comme une chanson de Bashung peut nous parler. C’est un texte complètement abscons. Je ressens pleins de trucs mais sans comprendre. J’aime bien de temps en temps ne rien comprendre. ça laisse aussi plus de place à l’imaginaire. Il dit des choses dingue un peu violentes même. Mais ça m’émeut beaucoup. Et musicalement je la trouve sublime. Il y a un arrangement à base de cordes et de voix d’opéra derrière qui me plaît beaucoup. ça date de la fin des années 60. Si je pouvais enregistrer cette chanson je serais fier.
  • « 20 Francs » – David Lafore : C’est un chanteur de ma génération. L’homme le plus drôle du monde. J’ai découvert cette chanson sur youtube ou myspace. Je ne vous en dit pas plus. Je vous laisse découvrir. C’est une chanson drôle.

  • « Mon Cher Albert » – Jean Yanne : Il a écrit des chansons incroyables. Je suis obligé de dévoiler la chute. Pendant toute la chanson il dit « Mon cher Albert notre union était géniale. J’ai adoré. » Déjà c’est un homosexuel qui parle à un autre homosexuel dans les années 60. Donc ça devait bien grincer. C’est hyper tranché. Et à la fin il dit « La prochaine fois j’aimerais que tu gardes ta soutane ». C’est dingue d’avoir fait ça. Je trouve ça hallucinant. Aujourd’hui on ne pourrait pas. La chanson « Camille » est dingue aussi.
  • « Djemila » – Jean Guidoni : Elle m’a marqué, impregné quand j’étais ado. Il était très allumé dans les années 80. Il a fait un live à l’Olympia que je trouve génial de bout en bout. Je ne sais pas si je découvrais ça aujourd’hui si j’aimerais. Mais j’ai découvert quand j’étais ado. Et c’est dans la série des extravertis. Il aborde des thématiques hyper étranges, très inspirantes. ça me faisait ces explosions dans la tête quand j’entendais des choses aussi bizarres. Dans Djemila il tombe amoureux d’une femme, une princesse. Il la croise dans la rue tout le temps. Et au bout d’un moment il se rend compte que ça ne va pas être le conte de fée qu’il pensait. Et tout cet album live est génial.

  • « Sunny Road » – Emiliana Torrini : Je l’aime beaucoup. Elle fait des choses très douces et très belles. J’adore mettre un disque d’elle et me dire que je vais rester dans cette ambiance douce et belle. ça m’inspire et ça me donne envie de faire un disque doux.
  • « Les Nuits d’une Demoiselle » – Colette Renard : On l’a redécouverte récemment. Elle énumère toutes les choses qu’elle fait la nuit y compris des choses pas catholiques.

« Ici hier » enregistré au Théâtre 13 lors de sa tournée acoustique :

Albin de la Simone sur le web :

Son site officiel

Concerts :

Date Ville Salle
07.04.12 Pordic (22) Espace Culturel De La Ville Robert
Heure: 20:30.
10.02.12 Palaiseau (91) Salle Des Fetes
Heure: 20:30. Festival LE BAL DES UTOPISTES
14.01.12 Mulhouse (68) La Filature
Heure: 21:00.
20.11.11 Saint Arnoult (78) Maison Elsa Triolet – Aragon
Heure: 20:30. Festival CHANSO TONE
09.11.11 Cébazat Le Sémaphore
Heure: 20:30. Adresse: Rue d’Aubiat, 63118 Cébazat.
08.10.11 Liège Le Forum
Heure: 20:00.

S'abonner: RSS | iCal

Retrouvez cette playlist dans Francofans dans le numéro d’octobre/novembre 2011.
Francofans - Octobre 2011

[top]

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *