Parnell - Crédit photo : Flora Riffet

Ce jeune et talentueux auteur/compositeur, qui a grandit en banlieue parisienne, se promène dans une chanson folk aux sonorités qui n’ont rien à envier aux songwriter américians ou irlandais qu’il affectionne tant. C’est dans le berry qu’il s’est exilé et a enregistré son premier album « Ce qu’il en reste » dans le studio de Johan Ledoux. Parnell dont le nom est emprunté aux grands personnages irlandais, a su toucher les découvreurs de talents et cela lui a permis de participer aux rencontres d’Astaffort, chez Francis Cabrel qu’il admire depuis son enfance. Allons donc écouter ce qui l’inspire depuis tant d’années

Bernhoft

Bernhoft ce chanteur norvégien est sans nul doute un futur grand de la chanson pop, soul, funk. Il s’amuse avec les sonorités et sa voix. Son album « Solidarity Breaks » est une pure merveille de précision et d’arrangements bien sentis. On peut y déceler des influences telle que Elton John.
Bingo ! Voici donc la playlist de la musique qui l’a accompagnée tout au long de sa vie.

The Last Morning Soundtrack

The Last Morning Soundtrack c’est l’univers de Sylvain, auteur-compositeur interprète. Il navigue dans un univers majoritairement folk mais pas seulement. Sur scène il se fait accompagner par une violoncelliste. Non sans rappeler les concerts fabuleux d’un certain Damien Rice… Laissez-vous guider dans ses influences musicales.

Cocoon 14-07-11 7

Il y a des jours où le soleil brille et où il fait bon partir en bateau au large de La Rochelle.
J’ai eu la chance de monter à bord d’un catamaran avec le duo Cocoon.
C’est dans une ambiance très détendue que Mark et Morgane ont répondu aux questions de quelques médias privilégiés.
Merci aux Francofolies de m’avoir permis cette belle rencontre.

Assez parlé, découvrons ce que Cocoon écoutent en ce moment.

Ladylike Lily

Autre découverte, autre univers. Cette jeune rennaise est inspirée par la chanson française qu’elle a beaucoup écoutée, mais c’est vers une musique pop folk américaine que Ladylike Lily s’est ensuite tournée.
Pas étonnant donc de la retrouver dans la séléction des découvertes du printemps de Bourges 2011.