La playlist VIP par Last Train

Après les avoir vu enflammer la grande scène du printemps de Bourges 2017, c’est dans les loges du W pendant le concert de Placebo que j’ai rencontré ces quatre jeunes rockeurs de Mulhouse. Jeunes mais transpirant une vraie maturité musicale. Jean Noël le chanteur et Antoine le batteur m’ont parlé avec passion de ce qui les inspire, de ce qui les fait vibrer musicalement. Vous pourriez bien être surpris…

La playlist VIP :

  • Antoine (batteur) : « The only moment we were alone » – Explosions in the Sky : C’est un morceau qui dure 10 minutes. C’est du post rock. Je l’écoute depuis 7 ans pour m’endormir car j’ai des acouphènes. C’est très prenant. Il n’y a pas de chant. Mais ils arrivent à te mettre dans un « mood ». Et avec le titre de la chanson tu t’imagines plein de choses. Il y a tout ce que j’aime dans cette chanson. Des riffs assez lents, de la guitare avec de la reverb. Si je devais choisir une chanson à mon enterrement ce serait celle là.
  • Jean-Noël (chanteur, guitariste) : « Fake Plastic Trees » – Radiohead : On adore plein de groupes à fond qui sont complètement inconnus. Et parfois on se rend compte qu’on est en retard sur plein de gros classiques. On était en tournée il y a pas longtemps et je suis tombée sur cette chanson énorme. On était au vietnam. C’était un moment important. Car je vivais avec mes amis un moment particulier dont j’ai rêvé et une si belle chanson est rentrée dans ma vie.
  • A. : « Downtown » – Majical Cloudz : Tout le groupe serait d’accord avec moi pour la mettre. C’est une chanson de la série « The OA ». C’est une chanson assez lente et très prenante. Elle est très belle. C’est quasiment que de la voix avec un accompagnement vraiment pas fort. C’est très chouette. Il y a une transition d’accords qui nous parle beaucoup. Il y a des paroles que tu peux redire tout le temps. Je dis souvent qu’une chanson tu peux l’écouter quelque soit ton humeur, elle te fera ressentir quelque chose en rapport avec ce que tu ressens.
  • J.N. : « L Y F » – Wu Lyf : C’est le seul groupe qui a réussi à nous mettre tous d’accord pour donner la note de 10/10 sur l’échelle de la qualité. C’est un groupe qui nous a bercé, qui nous a fait grandir. On était adolescent et on a tous découvert ce groupe qui sortait de nul part. ça correspondait bien à notre mood à ce moment là. C’est sans doute notre groupe préféré à tous. Cette chanson qui veut dire Love You Forever représente bien ce qu’on est et ce qu’on ressent et une part de notre histoire à nous.
  • A. : « Face of Light » – Rival Sons : On dit souvent qu’on a été influencé par ça. Et c’est vrai. C’est une chanson sur son fils qui est chez lui. En concert il présente toujours la chanson en disant que c’est pour son fils. C’est une très belle chanson avec une montée. Toutes leurs chansons sont très « Led Zeppeliniennes ». Les paroles sont supers. Morceau très inspirant.
  • J.N. : « Love is to die » – Warpaint : Ce sont quatre nanas californiennes. C’est une personne en particulier qui m’a fait découvrir ce groupe. Et ça m’a touché. On aime beaucoup de chansons un peu tristes. Nous on respire la joie et la bonne humeur mais c’est vrai que la musique c’est assez sérieux. Tout ça est assez complémentaire. Nous sommes des bons vivants qui aimons rigoler. Mais la musique permet de révéler cet autre aspect de nous. C’est comme ça aussi que l’on exprime nos mots. On a beaucoup écouté cette chanson pendant l’année de l’écriture de l’album. ça a influencé beaucoup de choses.
  • A. : « The idea of you » – Nine Inch Nails : Avant un concert on se chauffe beaucoup avec des étirements et nos écouteurs. Et j’ai cette chanson dans ma playlist. C’est la dernière. Elle me met dans un état où je tourne en rond, où j’ai envie d’y aller. C’est une chanson très bourrine et dark. Sur cet EP qui est vraiment cool on retrouve tout de Nine Inch Nails. Des riffs cool super vénères et des moments calmes. ça met bien la patate un peu vénère. Souvent je me demande ce qu’on lui a fait pour qu’il écrive des chansons comme ça.
  • J.N. : « No Type » – Rae Sremmurd : C’est un gros gros kiff. Je suis vraiment fan de hip hop. Je crois que dans le groupe ils se le cachent aussi un peu tous. On écoute vraiment de tout. Moi j’aime bien écouter ça car c’est des textes qui me mettent en confiance. Ce sont des textes assez rentre dedans et arrogants. C’est façonné pour que tu aies confiance en toi quand tu l’écoutes. En soirée je passe beaucoup plus de hip hop que de rock. Ce morceau est presque trap. Et il correspond aussi à une période de ma vie. Cet album est assez génial. Ce sont deux rappeurs qui avaient 18/19 ans. Ils arrivent sur scène avec des bouteilles de champagne. Ils s’en foutent. Ils sont très riches. Il y a tous les clichés du hip hop dans ces deux adolescents tatoués partout. C’est un peu risible. Mais c’est tellement bien fait.
  • A. : « Aulnay sous Bois » – Vald : Je sais que Tim aime beaucoup ce rappeur français aussi. Il fait beaucoup de chansons second degré dans lesquelles il raconte plein de blagues. Donc quand dans une chanson il parle vraiment c’est d’autant plus touchant. Car tu te dis qu’il fallait qu’il dise plus sérieusement ça aussi. Il écrit vraiment tout le temps. Il est très prolifique. Dans cette chanson il parle de son quartier de manière très juste avec un peu de recul. Il dit par ex que ce n’est pas en vendant de la drogue que tu vas décoller. Il me parle des quartiers avec une vision qui me va alors que je n’y ai jamais vécu. Il faut savoir que Vald est quelqu’un de très intelligent qui a fait médecine. Il fait des chansons ironiques avec cinq mots mais en fait tout est réfléchi. C’est très intéressant à analyser. J’ai vu une interview de lui et ça m’a vraiment changé l’image que j’avais de ce garçon. Nous avons un grand respect pour lui. Même en interview c’est très très ambigu. Car il fait le con et en même temps il est très complexe. Je trouve ça cool qu’un mec comme ça ai du succès. C’est un personnage super intéressant sur la scène musicale française.
  • J.N. : « A mess like this » – The Do : j’aime bien cette phrase « C’est le meilleur groupe que la France ai la chance de porter ». Plus je les écoute plus je me dis qu’ils ont un succès qui n’est pas à sa juste valeur. C’est un des groupes les plus juste, les plus intelligent, avec les meilleures productions, les plus belles voix, les plus belles émotions. C’est un des plus beau groupe français que j’ai eu la chance d’écouter. Cette chanson qui est sur leur dernier album est particulièrement inspirante. Elle fait beaucoup réfléchir.
  • J.N. : Toutes les chansons – Holy Two : C’est un groupe dont on aimerait parler. Car Jean Noel est leur tourneur, producteur et manager. On les avait rencontré sur la tournée. Ils sont très intéressants à suivre. Ils ont à peu près le même âge que nous et ils sont très cools. Eux aussi sont très prolifiques. Ils débordent d’idées. Tout est délicat mais en même temps super construit. Il y a une force avec et par dessus un truc super fragile et délicat.

Le clip « Cold fever » :

Last Train sur le web :

Le site officiel

Concerts :

Pas de concerts.